Covid-19 et santé mentale

Covid-19 et santé mentale

Si nous avons appris quelque chose du confinement c’est que la santé mentale est une question importante à ne pas sous-estimer. Alors que le confinement est devenu la nouvelle norme dans la plupart des pays, il est temps de redéfinir la réalité et les actions à prendre pour s’y adapter.   Pourquoi notre santé mentale […]

Si nous avons appris quelque chose du confinement c’est que la santé mentale est une question importante à ne pas sous-estimer. Alors que le confinement est devenu la nouvelle norme dans la plupart des pays, il est temps de redéfinir la réalité et les actions à prendre pour s’y adapter.

 

Pourquoi notre santé mentale est touchée par la crise sanitaire ?

 

Pour paver la voie à notre sujet de discussion, commençons par définir brièvement le terme « confinement ». Selon le Petit Robert, c’est l’action de confiner ou de se confiner. Le verbe « confiner » est également défini par la même référence comme « forcer à rester dans un espace limité ; enfermer ». Comme le sens du mot l’indique, le confinement indique généralement que la plupart des gens en cet état sont isolés de toute interaction sociale et ne peuvent plus reprendre leur routine quotidienne. Les effets secondaires de l’isolation sont nombreux, notamment on cite l’insomnie, anxiété, solitude, et un sentiment accablant de stress et désespoir. Ces sentiments écrasants justifient le fait que nous en tant qu’êtres humains sommes naturellement des « créatures sociales », une expression que nous entendons souvent mais qui renferme toute la vérité. Un exemple frappant de cette affirmation est manifesté dans le fait que des chercheurs en Antarctique, qui constitue l’environnement le plus dur et presque inhabitable pour les humains, ont confirmé unanimement que l’aspect le plus difficile de leur travail n’était pas de s’adapter à l’environnement turbulent où ils se trouvaient mais à la solitude écrasante qu’ils ressentaient. Nous pouvons alors conclure clairement l’impact grave sur la santé mentale engendré par le fait d’être coupé du monde et même exposé aux nouvelles pessimistes et inquiétantes sur la pandémie et le virus.

 

Que faire pour s’adapter à cette nouvelle réalité ?

 

Réduire les facteurs de stress

 

L’une des meilleures façons pour s’adapter au stress est de minimiser le temps qu’on passe à lire et suivre les nouvelles sur la pandémie. Bien que les plateformes des réseaux sociaux fassent de leur mieux pour filtrer les fake news et éviter de les partager, nous témoignons toujours une quantité écrasante de fausses informations qui peuvent avoir un impact négatif sur notre bien-être et celui des autres. Il est prudent alors de vérifier toujours la source et véracité de toute information avant de la publier ou même la lire.

Alternativement, il est également très important de prendre soin de notre corps en vue de contrôler notre niveau de stress. C’est prouvé encore et toujours la citation qu’un esprit sain dans un corps sain ; par conséquent, il est très important d’incorporer dans notre mode de vie l’exercice physique, adopter un régime alimentaire sain, nous concentrer sur la qualité du sommeil, et appliquer les techniques de respiration profonde. Ceci ne signifie pas qu’il faut éviter de savourer une barre de chocolat ou un sac de chips de temps à autre. Cependant, nous devons maintenir un strict contrôle quant au moment nous choisissons pour nous livrer à ces délices.

 

Garder le contact avec les autres

 

Il est préférable que nous gardions le contact avec les amis et proches pour mieux gérer ce sentiment de solitude. Essayez alors de faire des tchats réguliers ou appels en vidéo pour raccourcir la distance avec les autres, ce qui nous réconforte un peu. Certaines activités pour s’en sortir du stress comprennent :

  • Suivre les séries préférées
  • Passer le temps avec son animal de compagnie
  • Apprendre de nouvelles recettes de cuisine
  • Prendre un bain moussant relaxant

Quant aux enfants et jeunes adultes de l’autre côté, veillez à engager des discussions utiles avec eux sur les derniers développements dans votre environnement ou sur d’autres sujets qui les intéressent mieux.  Il est très important d’établir une routine quotidienne pour eux. Les activités quotidiennes peuvent comprendre l’apprentissage, la lecture ou des jeux de société en famille.

 

Conclusion

 

Le confinement est difficile pour nous tous mais c’est une étape importante que nous devons aborder pour réduire l’impact de cette maladie et aplatir la courbe. Alors, transformons cette réalité amère en une opportunité utile et faisons de notre mieux pour rester optimistes et profiter du don du temps.